Pourquoi parle-t-on du terrorisme dans les pays étrangers ?

Pourquoi parle-t-on du terrorisme dans les pays étrangers ? Ce phénomène social s’observe surtout dans les nations développées. Dans cet  article, vous aurez à découvrir les causes du terrorisme international et ce qui faut faire éradiquer.

Le terrorisme, c’est quoi ?

Le terrorisme est un phénomène social qui porte atteint à la paix, la quiétude et la sécurité des uns et des autres dans une nation donnée. C’est un phénomène reçurent qui s’observe à travers des actes de terreur, de vengeance et les violences de tout genre. Les actes du terrorisme datent depuis des siècles et se constate au jour le jour. Ceci s’observe par des courants fondamentaux qui sont : le terrorisme ayant rapport à la religion, celui des minorités éthiques, le terrorisme d’extrême gauche, droite et celui liée à des questions particulière d’Etat.

Les causes du terrorisme dans les nations étrangères

Plusieurs causes sont liées aux actes de violence et de vandalisme qui se constatent dans les pays développés. La mondialisation, le terreau (la pauvreté, la misère, le chômage, prolifération des maladies, les disparités de tout genre, l’exploitation de valeurs culturelles) ; l’engrais (cyber terrorisme, l’utilisation des armes de destruction et l’argent sale) ; la politique des états membre (La technologie des armes nucléaires, le veto des états –unis) ; l’exploitation abusive des ressources naturelles et les discriminations raciales de toute sorte. Cependant, la lutte contre le terrorisme passe nécessairement par clauses bien définies et l’engagement des états membre pour une paix durable. Pour éradiquer, que doit faire les états qui sont en conflit tout temps ? L’éradication du terrorisme passe par  nombreuses voies et moyens.(La technologie des armes nucléaires, le veto des états – L’usage de dialogue et les conventions universelles s’avèrent nécessaires. La culture du développement durable, la lutte contre les calamités naturelles, le retrait de droit de veto aux pays détenteurs. Ces perspectives peuvent un tant soit peu contribuent à la lutte contre le terrorisme dans les pays développés.

A lire :   Que faire à Paris la nuit ?